Histoire

HEC Liège, une longue histoire : mise en perspective 

En 2005, les responsables de HEC Liège et de l’Université de Liège ont uni leur forces pour créer une business school de stature internationale à Liège. Cette fusion a constitué une innovation dans le monde universitaire francophone belge et a servi d’exemples à d’autres rapprochements entre Hautes Ecoles et Universités.

Depuis lors, l’impact de HEC Liège sur son environnement, au sein d’une Université complète, créée en 1817, n’a cessé de grandir :

  • elle attire à Liège de nombreux étudiants étrangers : 33% des étudiants en master (enseignement en anglais) viennent de plus de 60 nations du monde
  • les chercheurs travaillent dans des réseaux internationaux, l’Ecole est inscrite dans différentes démarches d’accréditations internationales,… La formation des managers de demain passe par cette ouverture à l’international.
  • parallèlement, l’Ecole met tout en œuvre  pour créer un véritablement attachement à Liège pour que ses diplômés participent au développement d’entreprises dans notre région. Grâce au BSIS (Business School Impact Survey) que HEC Liège a réalisé en collaboration avec l’EFMD (European Foundation for Management Development), l’Ecole a pu mesurer son impact décisif sur la région et objectiver la place centrale qu’elle dans le tissu économique au sens le plus large.

La vocation initiale de HEC est ainsi amplifiée. HEC a été créé en 1898 par des entreprises, à l’initiative de l’Union des Charbonnages, Mines et Usines Métallurgiques de la Province de Liège et sous le patronage de la Fédération des Associations Commerciales et Industrielles Liégeoises pour répondre à un besoin de formation en plein boom industriel.

Au fil des ans, elle obtient des habilitations lui permettant de délivrer différents grades.

En 1993, une étape importante dans le développement de l’Ecole est franchie : HEC Liège s’installe en plein cœur de la ville, sur le site historique de Beauregard, dans un ensemble de bâtiments de plus de 10 000 m2 conçus par les architectes Bruno Albert et Camille Ghysen.

L’intégration des bâtiments anciens restaurés à un ensemble contemporain dans les formes et les matériaux constitue une belle réussite. La restauration du couvent du XVIIème siècle, bâtiment classé, est le seul projet-pilote en Wallonie à avoir été primé par la Commission européenne, pour la sauvegarde du patrimoine architectural européen.

Pour plus d’informations historiques sur le site de Beauregard, consultez les Carnets du Patrimoine.

 

Dernière mise à jour : 01/06/2016