NETHYS Chair on regulation of electricity networks

Titulaire

Axel GAUTIER, Full Professor

Academic Director of Research

Member of the School Research Commission

President of the Doctoral College

Domaine

Industrial Economics - Regulated Industries

Présentation

Les recherches de la Chaire visent à :

  • proposer une réflexion sur l’impact du changement technologique et institutionnel sur le rôle et la régulation des réseaux de distribution
  • mettre en avant et comparer les différentes pratiques mises en place au niveau européen.

Depuis la libéralisation complète du marché de l’énergie, la production d’électricité, sa transmission sur le réseau haute-tension, sa distribution sur le réseau basse-tension et sa commercialisation sont organisées de manière autonome. Les activités de production et de commercialisation sont ouvertes à la concurrence tandis que les activités en ‘réseau’, distribution et transmission, conservent une organisation monopolistique et régulée.

La régulation de la distribution consiste à calculer le coût de l’activité pour les GRD (gestionnaire de réseau de distribution) et à répercuter ce coût sur utilisateurs au moyen du tarif de distribution. Une régulation efficace doit être incitative à la fois pour les GRD et pour les utilisateurs. Pour les GRD, cela implique un double incitant à la maîtrise des coûts et à l’investissement dans l’amélioration de l’infrastructure. Pour les consommateurs, pour lesquels les possibilités de produire et de consommer de l’énergie se multiplient, cela implique la prise de décisions économiquement efficaces.

L’évolution technique et l’évolution institutionnelle obligent à repenser la régulation de l’activité de distribution :

  • du côté technique, le modèle traditionnel vertical (production-transport/distribution-consommation) est obsolète et on observe de nouvelles possibilités de produire (autoproduction, production décentralisée), de consommer (gestion de la demande, autoconsommation) et de distribuer (micro-réseau avec ou sans déconnexion du réseau) l’énergie.
  • du côté institutionnel, on observe d’une part un mouvement de consolidation des GRD wallons et d’autre part le transfert de la compétence aux Régions.

Partenaire de la chaire 

Nethys_0.png

 

Dernière mise à jour : 13/05/2016